Parfois, gagner peut être mauvais....

2,234
vues
3
réponses
Dernier message fait il y a environ 14 ans par Booo73
genenco
  • Créé par
  • genenco
  • United States Mighty! Member 3032
  • actif la dernière fois il y a environ 5 ans

Les lecteurs de ce sujet ont également lu :

  • Bonjour; salut, Ces derniers temps, le thème du jeu est devenu un sujet très discuté. L’aspect le plus traité est toujours celui lié au contrôle de la dépendance au jeu. Et la phrase qui...

    Lu

    Le jeu : simple passe-temps ou seule iss...

    2 592
    il y a environ 2 mois
  • Revue du casino à sous Bonus d'inscription - Afrique du Sud - Carte de crédit - 250 % jusqu'à R15000 Bonus d'inscription - Afrique du Sud - Crypto-monnaie - 350 % jusqu'à R25000 Bonus...

    Lu

    Promotions et bonus du casino slotifié

    1 1.22 K
    il y a environ 2 mois
  • SlotoCash Casino - Tournoi exclusif de mai et d'avril à 200 $ DISPONIBLE SUR LA VERSION INSTANTANÉE UNIQUEMENT ! Récompense : 200 $ Nom : Freeroll LCB mai 2024 Jeu : Légende d'Hélios Mot de...

    Lu

    FERMÉ : Tournoi freeroll exclusif LCB de...

    1 451
    il y a environ 2 mois

Veuillez ou s'inscrire pour poster ou commenter.

  • Original Anglais Traduction Français

    $500K prize divides 2 elderly sisters in Conn.

             
    By PAT EATON-ROBB, Associated Press Writer Pat Eaton-robb, Associated Press Writer – Tue Aug 11, 4:11 pm ET

    HARTFORD, Conn. – A passion for gambling shared by two once-inseparable octogenarian sisters has ended up dividing them, with the Connecticut Supreme Court ruling that one can sue the other for a share of a winning $500,000 lottery ticket.

    The court said 83-year-old Theresa Sokaitis, of Middletown, can try to enforce a written contract she signed with her 87-year-old sister, Rose Bakaysa, of Plainville, agreeing to split any gambling winnings.

    Sokaitis says she is due a share of a $500,000 Powerball jackpot won by Bakaysa and their brother, Joseph F. Troy Sr., in 2005.

    "We had an accountant, we had a contract and we had a notary public," Sokaitis said. "We signed the contract together and we agreed to split anything. And when it came time, they didn't even tell me; I saw it in the paper."

    A lower court dismissed the suit under a Connecticut law that makes gambling contracts illegal. But the high court, in a ruling that took effect Tuesday, said the sisters' agreement isn't covered by that law because it involves legal activities. It said the case could go to trial.

    A message seeking comment was left Tuesday with Troy; a number couldn't be found for Bakaysa.

    Sokaitis said she and her sister used to gamble together frequently, play the same lottery numbers, and play the slots and cards at the Foxwoods Resort Casino.

    "Almost every day, I'd pick her up, and we'd go riding around," she said. "We went to the casino a lot, and we always shared everything."

    Sokaitis said they decided to put the agreement in writing in 1995 after she won more than $160,000 playing poker at Foxwoods and split it with Bakaysa.

    "They actually sat down with typewriter and typed up this four-line agreement which says that 'we will share in any future winnings from lottery, cards, bingo' and actually had this agreement notarized," said Sokaitis' attorney, Sam Pollack.

    But at some point the two had a falling out. Sokaitis said she doesn't remember whether that happened before the lottery ticket was bought.

    But Bakaysa's attorney, William J. Sweeney Jr., said that the falling-out between the two in 2004 ended the contract, and that the two haven't spoken since then.

    "Our position has been that if the statute as written should be repealed, then it should be repealed, but it is on the books and it should be enforced," Sweeney said. "The court has said otherwise, so be it."

    Sweeney said he still believes the contract is not enforceable and will make that case at trial. Pollack argues that the contract is both legal and binding.

    "Just like all siblings, there were disputes," he said. "I don't think there was ever anything that amounts to a legal rescission of this contract."

    Sokaitis said she doesn't want to drag her sister into court but believes she and her family are due a share of the money.

    "I miss her so much, and I love her, and I don't like what's taken place," Sokaitis said. "But all I want is what is rightfully mine. All I want is my share, nothing more."

    Un prix de 500 000 $ divise 2 sœurs âgées du Connecticut.


    Par PAT EATON-ROBB, rédacteur d'Associated Press Pat Eaton-robb, rédacteur d'Associated Press – mar 11 août, 16 h 11 HE

    HARTFORD, Connecticut – La passion pour le jeu partagée par deux sœurs octogénaires autrefois inséparables a fini par les diviser, la Cour suprême du Connecticut ayant statué que l'une peut poursuivre l'autre en justice pour une part d'un billet de loterie gagnant de 500 000 $.

    Le tribunal a déclaré que Theresa Sokaitis, 83 ans, de Middletown, peut tenter de faire respecter un contrat écrit qu'elle a signé avec sa sœur de 87 ans, Rose Bakaysa, de Plainville, acceptant de partager tous les gains de jeu.

    Sokaitis dit qu'elle mérite une part du jackpot Powerball de 500 000 $ remporté par Bakaysa et leur frère, Joseph F. Troy Sr., en 2005.

    "Nous avions un comptable, nous avions un contrat et nous avions un notaire", a déclaré Sokaitis. "Nous avons signé le contrat ensemble et nous avons convenu de tout partager. Et le moment venu, ils ne me l'ont même pas dit ; je l'ai vu dans le journal."

    Un tribunal inférieur a rejeté la poursuite en vertu d'une loi du Connecticut qui rend les contrats de jeu illégaux. Mais la Haute Cour, dans un jugement entré en vigueur mardi, a déclaré que l'accord des sœurs n'était pas couvert par cette loi car il implique des activités légales. Il a indiqué que l'affaire pourrait être jugée.

    Un message sollicitant des commentaires a été laissé mardi à Troy ; un numéro n'a pas pu être trouvé pour Bakaysa.

    Sokaitis a déclaré qu'elle et sa sœur jouaient fréquemment ensemble, jouaient aux mêmes numéros de loterie et jouaient aux machines à sous et aux cartes au Foxwoods Resort Casino.

    "Presque tous les jours, je la récupérais et nous allions faire un tour", a-t-elle déclaré. "Nous allions beaucoup au casino et nous partagions toujours tout."

    Sokaitis a déclaré qu'ils avaient décidé de mettre l'accord par écrit en 1995 après avoir gagné plus de 160 000 $ en jouant au poker à Foxwoods et les avoir partagés avec Bakaysa.

    "Ils se sont en fait assis avec une machine à écrire et ont tapé cet accord de quatre lignes qui dit que 'nous partagerons tous les futurs gains de loterie, de cartes, de bingo' et ont en fait fait légaliser cet accord", a déclaré l'avocat de Sokaitis, Sam Pollack.

    Mais à un moment donné, les deux hommes se sont brouillés. Sokaitis a déclaré qu'elle ne se souvenait pas si cela s'était produit avant l'achat du billet de loterie.

    Mais l'avocat de Bakaysa, William J. Sweeney Jr., a déclaré que la dispute entre les deux hommes en 2004 avait mis fin au contrat et que les deux hommes ne s'étaient plus parlé depuis.

    "Notre position est que si la loi telle qu'elle est rédigée doit être abrogée, alors elle doit être abrogée, mais elle est inscrite dans les textes et elle doit être appliquée", a déclaré Sweeney. "Le tribunal a dit le contraire, qu'il en soit ainsi."

    Sweeney a déclaré qu'il pensait toujours que le contrat n'était pas exécutoire et qu'il présenterait cet argument au procès. Pollack fait valoir que le contrat est à la fois légal et contraignant.

    "Comme tous les frères et sœurs, il y a eu des disputes", a-t-il déclaré. "Je ne pense pas qu'il y ait jamais eu quoi que ce soit qui équivaut à une résiliation légale de ce contrat."

    Sokaitis a déclaré qu'elle ne voulait pas traîner sa sœur devant le tribunal, mais qu'elle pensait qu'elle et sa famille avaient droit à une part de l'argent.

    "Elle me manque tellement, je l'aime et je n'aime pas ce qui s'est passé", a déclaré Sokaitis. "Mais tout ce que je veux, c'est ce qui m'appartient de droit. Tout ce que je veux, c'est ma part, rien de plus."
  • Original Anglais Traduction Français
    Hey Gene, money and its effects on people are CRAZY!!!  Nice post hun.  wink
    Hey Gene, l'argent et ses effets sur les gens sont FOUS !!! Joli article chéri. wink
  • Original Anglais Traduction Français

    Money...family....money....family.  Now that's a choice I wouldn't want to make.  Great post genenco

    L'argent... la famille... l'argent... la famille. C'est un choix que je ne voudrais pas faire. Super post Genenco

Réponse rapide

Veuillez saisir votre commentaire.

activités de LCB au cours des dernières 24 heures

Les messages les plus consultés du forum

tough_nut
tough_nut il y a environ 2 mois
11

Coinbets777 - Jetons gratuits exclusifs Nouveaux joueurs uniquement - États-Unis, OK ! 25  $ 30  $ 45 $ Jetons gratuits Comment réclamer le bonus : Les joueurs doivent s'inscrire via notre LIEN...
Coinbets777 Bonus exclusif sans dépôt

Dzile
Dzile Serbia il y a environ 15 jours
114

Bienvenue à un autre concours mensuel en argent réel ! Il fait chaud en juillet et le sera encore plus une fois que nous aurons lancé ce concours populaire, alors préparez-vous à gagner une...
Concours LCB de 500 $ en argent réel de juillet : testons les casinos !

František Kázmér
František Kázmér Slovakia il y a environ 2 mois
13

Code de pari gratuit de 25$ - BIGLEAGUE valorisé le 14.5.2024
Betwhale.ag Casino sans dépôt