UIGEA (Loi sur l'application des jeux illégaux sur Internet)

2,388
vues
3
réponses
Dernier message fait il y a environ 13 ans par ishin
IlovemyCat
  • Créé par
  • IlovemyCat
  • United States Jr. Member 68
  • actif la dernière fois il y a environ 7 ans

Les lecteurs de ce sujet ont également lu :

  • Le 15 mars 2024, l’administration du casino Barz s’est approprié sans vergogne mes gains, bannissant au passage injustement mon compte. Voici comment cela s'est passé : j'ai déposé 2 000...

    Lu
  • Revue du casino Spinrollz Bonus d'inscription : 100 % jusqu'à 500 €/$ + 200 tours gratuits Bonus d'inscription - Norvège : 100 % jusqu'à 5 000 NOK + 200 tours gratuits Bonus d'inscription -...

    Lu

    Bonus et promotions du casino Spinrollz

    1 443
    il y a environ 2 mois
  • Black Lion Casino - Bonus d'inscription exclusif Pour les nouveaux joueurs uniquement ! Les joueurs allemands sont les bienvenus. 150% jusqu'à 300€ + 100 tours gratuits sur Book of Helios Comment...

    Lu

    Black Lion Casino - Bonus d'inscription ...

    1 452
    il y a environ 2 mois

Veuillez ou s'inscrire pour poster ou commenter.

  • Original Anglais Traduction Français

    June 9, 2010

    The June 1st deadline for the UIGEA unlawful Internet gambling enforcement act has come and gone, yet for online gamblers, and casino operators in the United States, it's business as usual.


    TORONTO, ON, June 09, 2010 /24-7PressRelease/ -- As the implementation of of the UIGEA (Unlawful Internet Gambling Enforcement Act) came to fruition on June 1st, its effectiveness remains in question. The purpose of the law passed in 2006 and recently enacted was to hold financial institutions in the United States responsible for blocking transactions to and from online gambling websites. Players at online casinos, sports betting and online poker sites nervously anticipated the deadline and how it would affect their ability to deposit and play.


    After the dust has settled and gamblers and operators have had a chance to see what the new playing field looks like, the outcome is that it is virtually the same. While most Visa and Mastercard issuers have already blocked online gambling transactions, the few laggards such as Netspend have used the June 1st deadline as their timeframe for complying with the law. Much to the chagrin of regulators this is only a small component of the puzzle.


    The prominent means of depositing at online casinos and poker sites since 2006 has been through electronic checks, and electronic wallets and this industry has remained unaffected by the June 1st deadline. Electronic wallets are third party payment processors located overseas which provide payment to many different online services. Financial institutions have not blocked payments to these services as they services as they do not constitute an online gambling website as dictated in the law. There is still no effective restriction in place to stop players from depositing and playing at online casinos or poker rooms in the United States.


    Based on reports from members at a popular online casino forum, the effect of the legislation has been mixed. Some players have watched the deadline approach and have stopped gambling online based on the heightened uncertainty of the industry. Others, however have had the law come into effect without them even realizing or impacting their online behaviors.


    In July, United States House Representative Barney Frank plans on tabling the Internet Gambling Regulation and Tax Enforcement Act of 2010, H.R. 4976, which would regulate and tax Internet gambling. The output of this act would be a windfall of jobs and tax revenue in the United States, however insider experts do not expect this law to pass, at least not in 2010. As such, the legality and enforcement of the legality of online gambling in the United States is likely to remain in a state of uncertainty for the foreseeable future.

    9 juin 2010

    La date limite du 1er juin pour l'application de la loi de l'UIGEA sur les jeux illégaux sur Internet est passée, mais pour les joueurs en ligne et les opérateurs de casino aux États-Unis, c'est comme d'habitude.


    TORONTO, ON, 9 juin 2010 /24-7PressRelease/ -- Alors que la mise en œuvre de la UIGEA (Illawful Internet Gambling Enforcement Act) s'est concrétisée le 1er juin, son efficacité reste remise en question. L'objectif de la loi adoptée en 2006 et récemment promulguée était de tenir les institutions financières aux États-Unis pour responsables du blocage des transactions vers et depuis les sites de jeux en ligne. Les joueurs des casinos en ligne, des sites de paris sportifs et de poker en ligne anticipaient nerveusement la date limite et la manière dont elle affecterait leur capacité à déposer et à jouer.


    Une fois que la poussière est retombée et que les joueurs et les opérateurs ont eu l’occasion de voir à quoi ressemble le nouveau terrain de jeu, le résultat est que c’est pratiquement le même. Alors que la plupart des émetteurs de cartes Visa et Mastercard ont déjà bloqué les transactions de jeux en ligne, les quelques retardataires tels que Netspend ont utilisé la date limite du 1er juin comme délai pour se conformer à la loi. Au grand dam des régulateurs, il ne s’agit là que d’un petit élément du puzzle.


    Depuis 2006, les principaux moyens de dépôt sur les casinos en ligne et les sites de poker sont les chèques électroniques et les portefeuilles électroniques, et cette industrie n'est pas affectée par la date limite du 1er juin. Les portefeuilles électroniques sont des processeurs de paiement tiers situés à l’étranger qui assurent le paiement de nombreux services en ligne différents. Les institutions financières n'ont pas bloqué les paiements vers ces services car ils ne constituent pas un site de jeu en ligne comme le prévoit la loi. Il n’existe toujours aucune restriction efficace pour empêcher les joueurs de déposer et de jouer dans les casinos en ligne ou les salles de poker aux États-Unis.


    D'après les rapports des membres d'un forum populaire de casino en ligne, l'effet de la législation a été mitigé. Certains joueurs ont vu la date limite approcher et ont arrêté de jouer en ligne en raison de l'incertitude accrue du secteur. D’autres, cependant, ont vu la loi entrer en vigueur sans même s’en rendre compte ni avoir d’impact sur leurs comportements en ligne.


    En juillet, le représentant de la Chambre des représentants des États-Unis, Barney Frank, prévoit de déposer la loi de 2010 sur la réglementation des jeux sur Internet et l'application des taxes, HR 4976, qui réglementerait et taxerait les jeux sur Internet. Le résultat de cette loi serait une manne d'emplois et de recettes fiscales aux États-Unis, mais les experts ne s'attendent pas à ce que cette loi soit adoptée, du moins pas en 2010. En tant que telle, la légalité et l'application de la légalité du jeu en ligne aux États-Unis les États-Unis resteront probablement dans un état d’incertitude dans un avenir prévisible.

  • Original Anglais Traduction Français

    See...instead of fighting it EMBRACE it and in turn that means more jobs and more money from taxing it for our country.  People will always find a way to gamble if they want too and basically the US is cutting off their ow nose to spite their face.

    Vous voyez... au lieu de le combattre, EMBRASSEZ-le et en retour, cela signifie plus d'emplois et plus d'argent en le taxant pour notre pays. Les gens trouveront toujours un moyen de jouer s’ils le souhaitent et, fondamentalement, les États-Unis leur coupent le nez pour se venger.

  • Original Anglais Traduction Français

    http://www.osga.com/artman/publish/article_7961.shtml





    NetSpend First Casualty of UIGEA Implementation
    By The Insider - exclusive to OSGA
    Jun 4, 2010, 14:09

    Bookmark and Share       

    Well the UIGEA finally went into effect this week and the first casualty appears to be pre-paid VISA cards. More specifically, this week a pre-paid card from NetSpend went down for gamblers. The NetSpend card was widely used amongst gamblers for the past several years and proved to be an efficient method of deposit for players. However, last week NetSpend began calling customers who had used the card for gambling transactions with a pre-recorded message telling them the sad news – NetSpend will block all gambling-related charges due to the UIGEA .

    An email was also sent out to many customers who used the pre-paid card for gambling.
    "Our records show that you may have used your NetSpend Visa Prepaid Debit Card for internet gambling transactions in the past. Beginning May 31, 2010, MasterCard and Visa will begin complying with the Unlawful Internet Gambling Enforcement Act by blocking all online gambling transactions attempted by U.S. cardholders. This means you will not be able to use your NetSpend card or account for internet based gambling transactions. Internet gambling transactions will be automatically declined to comply with these federal regulations. NetSpend has no control over this change."

    When you call NetSpend the very first thing that you hear is a message about VISA and MasterCard and the UIGEA. I cannto imagine how much of NetSpend’s business was gambling-related for them to have an introductory message, before you get to hit 1 or 2 to continue, on their main phone number. In addition, your NetSpend account now must be tied into your social security number. According to thier customer service it is MANDATORY to provide a social security number for an ID check.  These is apparently another new rule mandated by the government.

    However, not every player who used the NetSpend card got the email or phone message. In fact, there have been reports that some people are still depositing at certain books with the NetSpend card.

    You see, it is all how the gambling site codes the credit card transaction. Every transaction, whether it be for a gambling deposit or the purchase of a book or meal has a merchant code associated with the type of transaction. In order to better avoid of the USA anti-gambling radar, some gambling operators accepting US customers have been coding their Visa and Mastercard transactions in a manner as to not appear as gambling-related. The correct 'internet gambing' merchant code is 7995. Some operators have been putting their transactions through correctly, taking a chance as to whether or not the deposit goes through; others have not. Lastly,  almost all online gambling houses use a third-party processor, so it may depend on whether that processor is on a ‘gambling list’ somewhere.

    For example, BetJamaica and Poker Stars use correct coding, so customers who used the NetSpend card got the email and pre-recorded voice message. Others who have used NetSpend at gambling sites that do not correctly code their transactions did not get the messages. And, some of them still, use the card to deposit because the transactions have not been identified at gambling-related charges.

    Back in 2006, millions of online gamblers used NeTeller as a money transfer method. When NeTeller decided to pull out of the U.S. market (due to the passage of the UIGEA), many thought it was the end of gambling online in the U.S. Yet, the industry still stands. Due to the final implementations of the UIGEA just four days ago, pre-paid cards and money transfers are getting tougher and tougher, but just like in 2006, the industry will ‘work around’ U.S. law and continue to be able to accept your deposits and process your withdrawals. But, as stated before, the process will be a bit more difficult (as if it isn’t tough already) and lengthy and probably, will end up costing you, the player more.

    As a side note to the money transfer issue, one bookmaker told me this week that starting for football, the minimum deposit will be $100. “It’s just getting to costly between processors stealing, charge-backs and the overall cost, it’s just not worth taking in 40 bucks anymore”.

    I guess the UIGEA is working . . .





    gambling, pornography, and marijuana...

    Publicly abhorred, Privately adored

    http://www.osga.com/artman/publish/article_7961.shtml





    NetSpend, première victime de la mise en œuvre de l'UIGEA
    Par The Insider - exclusif à OSGA
    4 juin 2010, 14:09

    Marquer et partager

    Eh bien, l'UIGEA est finalement entrée en vigueur cette semaine et la première victime semble être les cartes VISA prépayées. Plus précisément, cette semaine, une carte prépayée de NetSpend a été abandonnée pour les joueurs. La carte NetSpend a été largement utilisée par les joueurs au cours des dernières années et s'est avérée être une méthode de dépôt efficace pour les joueurs. Cependant, la semaine dernière, NetSpend a commencé à appeler les clients qui avaient utilisé la carte pour des transactions de jeu avec un message préenregistré leur annonçant la triste nouvelle : NetSpend bloquera tous les frais liés au jeu en raison de l'UIGEA.

    Un e-mail a également été envoyé à de nombreux clients qui utilisaient la carte prépayée pour jouer.
    "Nos dossiers montrent que vous avez peut-être utilisé votre carte de débit prépayée NetSpend Visa pour des transactions de jeu sur Internet dans le passé. À compter du 31 mai 2010, MasterCard et Visa commenceront à se conformer à la loi sur l'application des jeux sur Internet illégaux en bloquant toutes les transactions de jeu en ligne tentées par Titulaires de carte américains. Cela signifie que vous ne pourrez pas utiliser votre carte ou votre compte NetSpend pour des transactions de jeu sur Internet. Les transactions de jeu sur Internet seront automatiquement refusées afin de se conformer à ces réglementations fédérales. NetSpend n'a aucun contrôle sur ce changement.

    Lorsque vous appelez NetSpend, la toute première chose que vous entendez est un message concernant VISA, MasterCard et l'UIGEA. Je ne peux pas imaginer à quel point l'activité de NetSpend était liée au jeu pour qu'ils aient un message d'introduction, avant de pouvoir appuyer sur 1 ou 2 pour continuer, sur leur numéro de téléphone principal. De plus, votre compte NetSpend doit désormais être lié à votre numéro de sécurité sociale. Selon leur service client, il est OBLIGATOIRE de fournir un numéro de sécurité sociale pour un contrôle d'identité. Il s’agit apparemment d’une autre nouvelle règle imposée par le gouvernement.

    Cependant, tous les joueurs ayant utilisé la carte NetSpend n’ont pas reçu l’e-mail ou le message téléphonique. En fait, il a été rapporté que certaines personnes déposent encore sur certains livres avec la carte NetSpend.

    Vous voyez, c’est la façon dont le site de jeu code la transaction par carte de crédit. Chaque transaction, qu'il s'agisse d'un dépôt de jeu ou de l'achat d'un livre ou d'un repas, possède un code marchand associé au type de transaction. Afin de mieux éviter le radar anti-jeu américain, certains opérateurs de jeux acceptant des clients américains ont codé leurs transactions Visa et Mastercard de manière à ne pas apparaître comme liées au jeu. Le code marchand correct pour les « jeux sur Internet » est 7995. Certains opérateurs ont effectué leurs transactions correctement, prenant le risque de savoir si le dépôt était effectué ou non ; d’autres non. Enfin, presque toutes les maisons de jeux en ligne utilisent un processeur tiers, cela peut donc dépendre du fait que ce processeur figure quelque part sur une « liste de jeux d'argent ».

    Par exemple, BetJamaica et Poker Stars utilisent un codage correct, de sorte que les clients qui ont utilisé la carte NetSpend ont reçu l'e-mail et le message vocal préenregistré. D'autres personnes qui ont utilisé NetSpend sur des sites de jeu qui ne codent pas correctement leurs transactions n'ont pas reçu les messages. Et certains d’entre eux utilisent encore la carte pour effectuer des dépôts car les transactions n’ont pas été identifiées comme étant liées aux frais liés aux jeux de hasard.

    En 2006, des millions de joueurs en ligne utilisaient NeTeller comme méthode de transfert d'argent. Lorsque NeTeller a décidé de se retirer du marché américain (en raison de l'adoption de l'UIGEA), beaucoup pensaient que c'était la fin du jeu en ligne aux États-Unis. Pourtant, l'industrie est toujours debout. En raison de la mise en œuvre finale de l'UIGEA il y a seulement quatre jours, les cartes prépayées et les transferts d'argent deviennent de plus en plus stricts, mais tout comme en 2006, le secteur va « contourner » la loi américaine et continuer à pouvoir accepter vos dépôts. et traitez vos retraits. Mais, comme indiqué précédemment, le processus sera un peu plus difficile (comme s'il ne l'était pas déjà) et long et finira probablement par vous coûter plus cher, à vous le joueur.

    En guise de remarque sur la question des transferts d'argent, un bookmaker m'a dit cette semaine qu'à partir du football, le dépôt minimum sera de 100 $. "Cela devient tout simplement trop coûteux entre le vol de processeurs, les rétrofacturations et le coût global, cela ne vaut tout simplement plus la peine de prendre 40 dollars".

    Je suppose que l'UIGEA fonctionne. . .





    jeux d'argent, pornographie et marijuana...

    Détesté publiquement, adoré en privé

Réponse rapide

Veuillez saisir votre commentaire.

activités de LCB au cours des dernières 24 heures

Les messages les plus consultés du forum

MelissaN
MelissaN Serbia il y a environ 2 mois
65

Eternal Slots Casino - Bonus exclusif sans dépôt Nouveaux joueurs uniquement - États-Unis, OK ! Montant : 77$ Comment réclamer le bonus : Les joueurs doivent s'inscrire via notre LIEN et saisir...
Bonus exclusif sans dépôt d'Eternal Slots Casino

Sylvanas
Sylvanas Serbia il y a environ 13 jours
104

Êtes-vous prêt à remporter davantage de prix en espèces et à tester les casinos en ligne ? Ce mois de juin, nous avons des candidats passionnants, comme Decode Casino, un site convivial pour...
Concours LCB de 500 $ de juin 2024 en argent réel : testons les casinos !

tough_nut
tough_nut il y a environ 2 mois
3

Lion Slots Casino - Bonus exclusif sans dépôt Nouveaux joueurs uniquement - USA OK ! Montant : 40$ Comment réclamer le bonus : Les nouveaux joueurs doivent s'inscrire depuis notre LIEN et...
Bonus sans dépôt exclusif aux machines à sous Lion